30/10/15 – Un rêve

J’ai fait un étrange rêve érotique cette nuit, ce qui ne m’arrive quasiment jamais. Je dis étrange, car il est intimement lié à ce que je vis aujourd’hui. Etait-il prémonitoire ou seulement le reflet d’un sentiment profond de mon inconscient ? Je ne cache pas que comme je suis quelqu’un de plutôt pragmatique, j’opterais donc pour la seconde solution.

Et si effectivement c’est une projection de mon subconscient comme je le pense, reflète t-il dans ce cas, une mise en garde de ce qui pourrait m’arriver à terme, ou bien exprime t-il au contraire une volonté profonde de vivre ce genre de situation dans le monde réel. Je pencherais plutôt pour un subtil mélange des deux.

Bon stop au suspens, je vais vous le raconter. Juste quelques précisions avant, malgré le fait que ce dernier fut assez précis, il fut également très court mais concis.

Ma femme était allongé sur notre lit intégralement nue. Quand à moi je me tenais à côté assis sur une chaise également nu avec l’ordre de ne pas bouger mais de bien regarder. Devant elle, se tenait un black qui était en train de se déshabiller. Ce qui ma immédiatement marqué fut la grosseur de son sexe. Une fois nu lui aussi, il se rapprocha de ma femme qui instinctivement écarta les cuisses laissant apparaître une chatte pleine de mouille et déjà gonflée d’excitation. Je vis alors ce sexe tout noir s’enfoncer en elle et disparaître totalement, pendant que ma femme poussait un râle de plaisir.

Je me souviens que trois choses m’ont alors particulièrement marquées. La première étant que malgré la grosseur de cette verge, elle réussie à entrer complètement. Je me suis alors dis que la mienne ne devait plus lui faire grand effet. La seconde était la tête de ma femme qui vraisemblablement faisait plus qu’adorer ça. Et enfin la troisième qui m’horrifia, était qu’il la baisait sans capote, mais qui apparemment ne choquait que moi. Je me souviens vaguement de leurs ébats qui je trouvais très bestiaux. Ce que je me souviens malgré tout, c’est d’être resté gentiment assis sur ma chaise à les regarder. Je me rappelle avoir un instant regardé ma verge qui bandait mou, mais qui coulait à grandes eaux tellement j’étais exciter par un tel spectacle.

Le plus honteux pour moi fut la fin, quand une fois le sexe ma femme rempli du sperme de son amant ,elle me demanda de venir la lécher et la nettoyer avec ma bouche. Je me souviens juste qu’elle me tenait la tête si fort avec ses mains et me l’écrasait contre sa vulve trempée qui dégoulinait de semence encore toute chaude et visqueuse. Puis mon rêve se termina sur une dernière scène, lorsqu’elle m’autorisa à la pénétrer. Je me revois approcher mon sexe du sien, dilaté comme jamais, et le mien plus rabougri que jamais. Et au moment où je sentis mon gland entrer en contact avec ses lèvres, je la vis me pincer les tétons si fort, que j’éjaculais immédiatement sur elle, sans même avoir pu entrer.

Je me suis alors réveillé en me jurant qu’il fallait que je m’en souvienne absolument ce matin. Je me le suis remémoré plusieurs fois avant de me rendormir ainsi que ce matin en me levant, ce qui me permet de vous en faire un récit assez précis.

Publicités

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s